AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Halkagone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Halkagone   Sam 23 Sep - 5:32

Prénom : Halkagone
Age : 42 ans
Caste : Prêtre / Guerrier
Camp : Ombre
Dieu / Déesse : Lug

Caratère : Halkagone est un prêtre connu de par son statut mais surtout pour son calme quasi-inébranlable et son silence digne d'un muet. Les rares paroles qui lui aient été données de prononcer ont toujours été concises mais riches de sens et de sagesse, telles des paroles divines. Il ne s'emporte jamais. De nature très réfléchie, un moment de silence précède généralement ses dires. Son jugement est toujours équitable et conforme à sa foi en Lug, qu'il vénère au plus haut point.
Il est aussi connu pour son insatiable soif de savoir et sa patience pour l'apprentissage, même lorsqu'il s'agit de ses adversaires. Il aime à dire que pour vaincre un ennemi rien ne sert de le mépriser, mieux vaut bien le connaître.
Solitaire dans l'âme, il aime s'isoler dans les montagnes pour méditer et communier avec son dieu.
Physique : Halkagone, au sein d'une foule, est facilement repérable malgré les grandes capes qu'il porte été comme hiver. En effet, il en impose de par sa taille et sa carrure de gladiateur. Il n'enlève sa cape que sur un champ de bataille, où il se distingue par ses muscles saillants et de profondes cicatrices sur les avant-bras et le dos. Quelles que soient les circonstances, prières ou champs de bataille, Halkagone a toujours eu un visage très marqué et un regard tenace et perçant, le genre de regard qui semble vous sonder au plus profond de votre être. D'épais sourcils surmontent ses yeux noisettes brillants de sagesse.
Ses fines lèvres sont bordées d'un bouc uniforme. Des coins de ses moustaches se laissent tomber deux petites tresses lui arrivant au niveau de la base du cou.

Histoire : Halkagone n'est pas un natif de Lug mais vient en réalité de la tribu de Dagda, chez les Lumineux. Etant enfant, son village a été attaqué par des guerriers d'Esus qui ont semé mort et terreur au sein des villageois. Les quelques rares survivants ont été dépouillés de leurs biens. Ils ont gardé les plus belles femmes et les plus vaillants des hommes pour les réduire en esclavage. Halkagone, étant fils unique d'un jeune couple formé d'un guerrier et d'une guérisseuse, se retrouve emmené avec ses parents car les Sombres avaient prévu de faire de lui un esclave et de le convertir, chose aisée vu son jeune âge et son esprit maléable.
Le temps s'écoula très lentement en rudes journées de souffrance et de labeur sous le claquement des fouets et les cris des gardes qui sans cesse rabaissaient les captifs jusqu'au jour où le père d'Halkagone se mit à la tête d'une rebellion. Celle-ci était vouée à l'échec car la majorité des esclaves n'étaient pas comme lui de valeureux guerriers. Ils ne purent résister à l'ennemi, physiquement plus fort et mieux armé. En guise d'exemple, le chef de la rebellion fut publiquement torturé et froidement exécuté. Le jeune Halkagone, faisant partie du public concerné, en a été douloureusement affecté.

Quelques années plus tard, l'enfant séparé de sa mère est enfin devenu homme, mais également orphelin. Il avait appris que durant nombre d'années sa mère avait été forcée de coucher avec les guerriers de la tribu, sous peine non pas de mourir mais de voir son fils unique se faire exécuter sous ses yeux de la même manière que son défunt mari,jusqu'au jour où elle tomba gravement malade et succomba après une longue agonie. Ayant perdu toute attache à la vie, et se considérant abandonné de son dieu, il décida de participer aux combats d'esclaves qui étaient parfois organisés lors des grandes cérémonies. Il s'avéra d'ailleurs très doué au combat, et nourri par sa haine il devint un lutteur réputé pour sa rage et redouté pour ses nombreuses victoires sanglantes.

Un soir, lors d'un concil annuel entre les différentes tribus de l'Ombre, un combat avait été organisé comme distraction après une longue journée de palabres. Le Chef de la tribu d'Esus avait présenté Halkagone comme le plus grand lutteur jamais vu, n'hésitant pas à le vanter après des autres tribus. Le Chef de la tribu de Lug, voulant vérifier ses dires, décida de le faire combattre contre le Champion de l'une des tribus présentes. A ce moment précis, un homme à la taille imposante s'avança d'un pas fier ; c'était le Champion de la tribu de Balor.
Une fois le coup d'envoi donné, une longue lutte sans merci commença. Les coups fusaient, le bruit des lames qui s'entrechoquaient couvrait les cris d'encouragement des différents partis tel une hymne à la mort. Après un long moment de combat acharné, la fatigue commençant à se faire ressentir des deux côtés,agravée par les nombreuses blessures, Halkagone profita d'un moment d'inatention de la part de son adversaire pour le désarmer d'un coup de glaive bien placé. Prit dans l'hystérie du combat, le jeune esclave jeta son arme à terre et frappa son torse de ses poings pour signifier à son adversaire de poursuivre à mains nues. La lutte reprit de plus belle, plus violente encore. Halkagone prit largement le dessus, mit son adversaire à terre mais se refusa à lui porter le coup de grâce. Le Champion, blessé dans son honneur lança à Halkagone :

"De toute manière, c'est pas un enfant de putain qui m'aura !"

A ces mots, le jeune homme se retourna vers son ennemi, le souvenir de sa défunte mère en tête, et perdit tout contrôle de ses actes. Il frappa avec une telle frénésie qu'il en vint à assomer son adversaire. La foule en délire scandait le nom du futur vainqueur ("Halkagone ! Halkagone !"). L'esclave était loin d'en avoir terminé avec celui qui avait osé souiller la mémoire de sa mère. Il saisit la tête de son adversaire à deux mains, deux doigts d'une main creuvant les yeux et l'autre main à moitié dans la bouche. Il tira violemment, lui écartelant la mâchoire et brisant ainsi son crâne en deux. Un silence de mort suivit cet acte d'une barbarie inouïe, brisé par le cri du vainqueur.

"Ma Mère n'était pas une putain !"

A ce moment précis, tandis que les aplaudissements commençaient à retentir, la Prêtresse de Donn alors en place se remémora une prophétie oubliée et demanda rapidement une cellule de crise.

Une fois les festivités terminées, les hauts dignitaires de chaque tribu se réunirent autour du feu et écoutèrent ce qu'elle avait à dire. Elle leur donna la raison de cette réunion particulière, raison qui tenait en ces quelques mots :

Né dans la lumière
Bercé par les ombres
Orphelin des dieux
Et orphelin des Hommes
D'éternels rivaux
Il en fera la somme
D'un geste il ôtera vue
Voix et vie d'un homme
Des hautes terres il viendra
Pour l'Equilibre il vivra.


Après avoir récité la prophétie, la Prêtresse expliqua alors qu'aussi bien les Lumineux que les Sombres attendaient depuis très longtemps un élu des dieux dont la tâche sera de maintenir l'Equilibre entre Ombre et Lumière afin qu'aucun des deux ne puisse règner sans l'autre. Devant les protestations des tribus les plus belliqueuses, le Prêtre de Lug demanda l'autorisation aux autres tribus, après avoir consulté son Chef à mi-voix, de prendre le jeune Halkagone sous son aile afin de vérifier qu'il soit vraiment le "Régulateur". Un Chef demanda comment être sûr que c'était bien de lui que parlait la prophétie, ce à quoi la Prêtresse répondit :

"Il sera à la fois béni et maudit par son dieu de naissance et son dieu d'adoption. Dès qu'il agira trop à l'encontre de l'un des deux, il se verra infliger un châtiment divin."

Les années passèrent et le jeune homme manifestait une soif d'apprendre que le prêtre prenait plaisir à assouvir. Instinctivement, Halkagone agissait selon la volonté de Lug.
Une seule fois, il est allé à l'encontre du dogme de son dieu et s'est vu submerger de visions atroces et douloureuses autant psychiquement que physiquement.

[HJ : A suivre...]


Dernière édition par le Sam 23 Sep - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Chef / Prêtresse de Morrigan
Chef / Prêtresse de Morrigan
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 32
Age du Perso : 26 ans
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Halkagone   Sam 23 Sep - 5:37

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!

Mon chéri je t'aime !!!

Bienvenue parmis nous, finis vite ton histoire elle est géniale.

Aux autres joueurs : Bonne lecture. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terres-celtes.darkbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halkagone   Sam 23 Sep - 18:32

Bienvenue au chéri de notre Grande Dame Very Happy
Superbe fiche en tout les cas O.O * Fan *
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Chef / Prêtresse de Morrigan
Chef / Prêtresse de Morrigan
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 32
Age du Perso : 26 ans
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Halkagone   Sam 23 Sep - 19:06

*A des ptits coeurs dans les yeux.*

L'est cro cro fort mon chéri...

[Euuuh... C'est moi ou je redeviens une gamine ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terres-celtes.darkbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halkagone   Sam 23 Sep - 19:51

Voilà un personnage certes intéressant...
Bienvenue^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halkagone   Dim 24 Sep - 13:51

Oui, bienvenue parmi nous ^^ (elle est amoureuseeeuuuhhh Laughing Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halkagone   Dim 24 Sep - 13:56

EDIT de Morgane : On valide pas, l'histoire est pas finie ! Mais stop au flood, oui...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halkagone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Halkagone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Frontière :: Le Cercle des Druides :: Le Livre de Sang-
Sauter vers: